Ensemble, prenons soin de l'eau - Agence de l'eau Loire-Bretagne

Des zones humides de grande valeur en voie de disparition   21/02/2017

Zones humides, derrière ce nom un peu ingrat, se cache une diversité de milieux souvent de grande beauté et dans tous les cas, d’une grande richesse animale et végétale. Elles restent un des milieux les plus dégradés et les plus menacés de disparition.

Tourbières d’altitude, prairies humides ici, grandes zones alluviales, grandes zones d’étang ou marais littoraux ailleurs, les zones humides sont des zones de transition entre terre et eau, entre activité humaine et rivière…. Dans ces espaces, l’eau est le principal facteur qui contrôle le milieu naturel et la vie animale.

Jean-Louis Aubert

Le bassin Loire-Bretagne est riche de zones humides de renommée internationale mais aussi de petites zones indispensables à la qualité de l’eau.

Leur rôle est essentiel pour le bon état des eaux car :

  • elles contribuent à absorber l’excès d’eau (le trop plein des rivières, la pluie les alimente), ce qui diminue l’intensité des crues
  • elles redonnent de l’eau à la rivière et aux nappes d’eau souterraines en période de sécheresse
  • elles interceptent les pollutions qui ruissellent vers les cours d’eau et contribuent ainsi à épurer l’eau
  • elles constituent un habitat naturel très riche pour de nombreux animaux et végétaux.

Elles sont en nette régression du fait des activités humaines : multiplication des aménagements, drainage agricole, exploitation de tourbe, boisement, prélèvement d’eau abusif…

En France 2/3 des zones humides originelles ont été détruites. En 100 ans, 2.5 millions d'hectares, soit 3 fois la superficie de la Corse, ont disparu.

Zones humides en Loire-Bretagne

Le diaporama de photos