Ensemble, prenons soin de l'eau - Agence de l'eau Loire-Bretagne

Le cycle naturel   24/07/2012

Des nuages aux rivières, des rivières à la mer et de la mer aux nuages, l’eau qui circule à la surface de la terre est toujours la même. Pendant son voyage, elle change, elle se transforme sans cesse dans un cycle immuable, c'est le cycle naturel de l'eau. Voyage au pays de l’eau…

Le cycle de l’eau et ses différents états

Les trois quarts de notre planète sont recouverts d’eau soit 1 400 000 000 km3, d’où son surnom de planète bleue. Et cette quantité d’eau sur la terre est la même depuis sa création.

Pourtant l’eau dont nous pouvons réellement disposer représente moins de 1% de toute l’eau présente sur la planète Terre : c’est l’eau douce des cours d’eau, des lacs et des nappes souterraines.

L’eau ne se crée pas et ne se perd pas : elle se transforme, en effectuant un cycle naturel incessant depuis plus de 3,5 milliards d’années, c’est « le cycle naturel de l’eau »

Visuel du cycle naturel de l'eau

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

L’eau des océans, des rivières et des lacs, chauffée par le soleil, remonte dans l’atmosphère par évaporation. Les végétaux quant à eux transpirent par évapotranspiration. En montant dans l’atmosphère où l’air est froid, ces vapeurs d’eau se condensent par capillarité et se transforment en cristaux ou en gouttelettes qui se regroupent ensuite en nuages. Ces nuages, sous l’action de la pression atmosphérique et de la température, se modifient alors en précipitations sous forme de pluie ou de neige.

Lorsque ces précipitations tombent sur un terrain imperméable, elles ruissellent jusqu’à un cours d’eau qui lui-même termine sa course dans l’océan. A l’inverse, si le terrain est perméable, ces précipitations s’infiltrent dans le sol pour former des nappes souterraines ou bien se déversent dans les rivières qui se jettent à leur tour dans l’océan…et le cycle reprend, inlassablement.

L’eau qui circule sur notre planète est donc la même, qui se recycle en changeant simplement de forme, passant d’un état gazeux (vapeur d’eau dans l’atmosphère), à un état liquide (rosée, pluie, buée, brouillard, eau) ou encore à l’état solide (glace, verglas, grêle, gelée et neige).