Ensemble, prenons soin de l'eau - Agence de l'eau Loire-Bretagne

Le bassin Loire-Bretagne   05/01/2016

Chaque rivière coule dans un bassin versant. Les grands bassins hydrographiques sont les bassins versants des fleuves comme la Loire, c’est-à-dire l’ensemble des terres dont les eaux se rendent dans ce fleuve. Par exemple, l’Indre, la Vienne, l’Allier sont des affluents de la Loire ; ils sont situés sur le bassin Loire-Bretagne.

Un visage géographique contrasté

Notre bassin est composé du bassin de la Loire et de ses affluents, de l’ensemble des bassins de la Vilaine et des côtiers bretons, ainsi que des bassins côtiers vendéens.

Il s'étend sur 156 000 km2 (28 % du territoire) et se caractérise par la présence de :

  • 2 600 km de côtes (40 % de la façade maritime du pays),
  • 135 000 km de cours d’eau,
  • des nappes souterraines importantes dans les bassins parisien et aquitain,
  • 2 massifs montagneux anciens situés à ses deux extrémités : le Massif central et le Massif armoricain,
  • Une vaste plaine centrale traversée par la Loire, le plus long fleuve de France avec plus de 1 000 km de long.

Une population de 12,7 millions d'habitants concentrée à l'ouest du bassin

Notre bassin s'étend sur 8 régions, tout ou partie de 36 départements et plus de 7 300 communes dont 21 villes de plus de 50 000 habitants.

La densité moyenne est de 80 habitants par km2 et les usagers vivent en majorité à proximité du littoral et des grands cours d’eau.

La population devrait croître de 8% pour atteindre 13,5 millions d'habitants en 2021. Cette augmentation concernerait essentiellement le Sud Bretagne, la région  Pays de la Loire, le littoral et les alentours des aires urbaines.

Agriculture et pêche : des secteurs fortement développés

Notre bassin abrite :

  • de nombreuses exploitations agricoles. En 2010, 150 000 exploitations ont été recensées. 36%  du produit national agricole est réalisé sur le bassin. Il se répartit entre production végétale (40 %) et production animale (60 %)
  • les deux tiers des activités d’élevage français :  porcs, volailles, bovins (viandes et lait).
  • 20% de la production nationale de salmonidés et 30% de la production nationale de turbots sont réalisées en Bretagne.
Crédits photo : E.Bouju / AELB Crédits photo : P. Opériol / AELB

 

Activités industrielles : prédominance de l'agro-alimentaire

La production industrielle du bassin représente 20% de la production nationale. A noter, l'importance de l'agro-alimentaire puisque le bassin emploie 40% du total des effectifs français. Elles sont essentiellement situées à l'ouest et dans le centre.

Tourisme : autre secteur porteur

Avec ses 650 plages sur le littoral et ses 200 ports de plaisance, notre bassin attire de nombreux touristes.