Ensemble, prenons soin de l'eau - Agence de l'eau Loire-Bretagne

La qualité des eaux   19/04/2017


Bruno Cardey - www.forcemotrice.com

Pour évaluer la qualité des rivières, des plans d’eau et des eaux souterraines, de nombreuses données sont collectées, valorisées et mises en commun. Pour les seuls cours d’eau et les plans d'eau du bassin Loire-Bretagne, plus de 2.5 millions de résultats de prélèvements et d’analyses ont été intégrés en 2016, dans une base de donnée disponible sur internet, appelée Osur.

Ces données et les études de connaissance générale sont mises à la disposition des experts et des acteurs. Elles permettent d’évaluer la qualité des eaux, d’orienter la décision des acteurs et de guider l’action pour améliorer la qualité des eaux.

La qualité des eaux de surface

Sur le bassin Loire-Bretagne, 30% des rivières sont en bon état écologique et 43 % sont en état moyen.

20 % des plans d'eau  sont en bon état ou en très bon état et 55% en état moyen.

60 % des estuaires et 72 % des eaux littorales sont en bon état.

Les principales causes de pollution des rivières sont les pollutions diffuses (phosphore, nitrate…) et leur artificialisation (aménagement de berges, barrages,…). La modification de leur tracé, de la taille des matériaux constituant le fond (le lit), de la végétation des berges, de la vitesse du courant a une influence sur la qualité de l’eau.
La qualité des rivières dépend aussi de celle des nappes souterraines. Les milieux naturels ne sont pas cloisonnés, l’eau de la rivière et l’eau souterraine sont en relation.

Pour les plans d’eau, le symptôme de la dégradation est la prolifération de végétaux en quantité excessive qui est principalement due aux apports excessifs de phosphore.

Sur le littoral, ce sont les marées vertes et le phytoplancton qui nous alertent sur la dégradation des eaux.

La qualité des eaux souterraines

87 % des nappes d’eau souterraines sont en bon état état quantitatif : l’eau disponible est en quantité suffisante pour assurer les différents usages (eau potable, irrigation..). On dit qu’il y a équilibre entre les prélèvements et la ressource en eau.

68 % des eaux souterraines sont en bon état chimique, c'est-à-dire exemptes de produits toxiques.

Au total , 63 % des eaux souteraines sont  considérées en bon état  à la fois quantitatif et chimique.

Les eaux souterraines peuvent être dégradées par la migration dans le sous-sol de substances polluantes dues aux activités humaines : nitrates, métaux lourds, solvants, hydrocarbures, eaux usées. En Loire-Bretagne, les pollutions industrielles sont peu nombreuses car notre bassin est assez peu industrialisé. Les pollutions par les nitrates et les pesticides sont plus fréquentes car l’agriculture (élevage, porcin, bovin e culture céréalière) y est très développée.

Comment fait-on pour mesurer la qualité ?

Les mesures de la pollution sont effectuées sur le terrain ou bien en laboratoire, après prélèvements d’échantillon d’eau, dans des stations de mesure.

L’ensemble de ces stations constituent ce qu’on appelle les réseaux de mesure, ou de surveillance. Il existe plusieurs types, selon leur objectif, celles :

  • pour connaître et évaluer l’état général, dans son ensemble, des rivières,
  • pour vérifier que l’eau peut être utilisée pour un usage (eau potable, production de coquillages…),
  • évaluer le poids et l’impact des activités polluantes (utilisation de pesticides, nitrates…)

En fonction de ce que l’on cherche à connaître, la répartition des stations sur le territoire, la fréquence des mesures et les paramètres observés changent.
Le nombre de stations est plus important dans les secteurs où il faut faire des efforts plus importants pour aller vers le bon état des eaux.

Différents organismes interviennent pour gérer ou financer ces réseaux : agences de l'Eau, ministère chargé du développement durable, ministère chargé de la santé, départements...

Commnent préserver l'eau ?

La stratégie de reconquête de la qualité de l'eau est décrite dans un document, appelé le Sdage

Une eau en bon état, c'est quoi ?

Une eau en bon état désigne une eau qui permet une vie animale riche et variée, une eau exempte de produits toxiques, apte à satisfaire tous les usages de l’eau.

La banque de données OSUR

Plus de 26 millions de données brutes ont été collectées de 1971 à fin 2016 pour suivre l'état des rivières et des plans d'eau du bassin Loire-Bretagne.